• Accueil

     

        Bonjour et bienvenue sur mon blog. Vous y trouverez les photos que j'aime, pas de la photo d'art, mais plutôt d'illustration. Il y a une partie Portfolio pour trouver toutes les photos présentent sur le blog ICI. (Pas à jour actuellement). Il y a également le classement par Albums.

    Je suis présent sur ma galerie Flickr. Merci de votre passage et bonne visite.

    Environ une photo par semaine.

      *


    Hello and welcome to my blog. You'll find the pictures I like, not the photo of art, but rather illustrative. There is a Portfolio section to find all the pictures presented on the blog HERE. (No update now). There was also ranked by Albums.

    I am also active in my Flickr gallery. Thank you for your time on my  blog and enjoy your visit.

    Approximately one picture per week.

  • Arraial d'Ajuda - Bahia (Brésil)

    Arraial d'Ajuda (portugais Arraial da Ajuda) est situé dans le district de Porto Seguro, au sud de l'État de Bahia. Cette ville se trouve aux sommet d'impressionnantes falaises et est entouré par l'immense forêt atlantique, des plages sans fin et des eaux dans les tons vert-bleu.

    Le nom du village Arraial d'Ajuda a été donné en l'honneur du Portugais Tomé de Souza et les premiers jésuites qui sont arrivés en 1549 avec leur bateaux, nommé : Conceiçäo, Salvador et d’Ajuda, qui sont devenus les noms des villes et églises.

    L'église de Nossa Senhora da Ajuda, le premier sanctuaire Marianne du Brésil, a été construite en 1549 pour honorer l'apparition de l'image de Nossa Senhora d'Ajuda. À côté de cette église ont été construites les premières maisons typiques qui sont jusqu’à aujourd’hui conservées et qui vendent de l’artisanat typiques. Juste au-dessous de cette église, vous trouverez la célèbre fontaine d’eau, plusieurs légendes racontent l'histoire de sa naissance miraculeuse. La légende raconte que si vous prenez un bain de son l’eau, vous allez revenir un jour à Arraial d'Ajuda.

    Les histoires de nombreux miracles et de la renommée de l’église d'Arraial d'Ajuda sont devenus bien connus à l'extérieur de la ville et ont attiré beaucoup de visiteurs fidèles. Il s'agissait de la première forme du tourisme vers la ville

    Arraial d’Ajuda vous offre le choix entre huit belles plages, chacune ayant sa caractéristique typique. Vers le nord vous pouvez trouver des plages idéales pour les familles, près du centre les plages sont beaucoup plus fréquentées par les jeunes et au sud, les plages parfaites pour des longues promenades dans le sable et découvrir la beauté de la nature.


    13 commentaires
  • Vilamoura - Hôtel Tivoli Marinotel - (Algarve - Portugal)

    Vilamoura est l’une des plus belles stations balnéaires du sud du Portugal et à bien plus à offrir que des plages somptueuses et un climat de rêve. Dans les années 80, un plan d’aménagement de Vilamoura fut mis en place afin de la transformer en une station balnéaire de luxe et destination pour les amoureux du golf.

    Cette ville est aujourd’hui incroyablement étendue et est devenue l’un des plus gros complexes de résidences privées d’Europe. La majorité de ses visiteurs se logent aux abords du port de plaisance car ils peuvent y trouver restaurants gastronomiques, bars à cocktails tendance et une vie nocturne de haute classe. Les superbes plages n’y sont qu’à quelques minutes de marche et les parcours de golf (aux normes pour les championnats internationaux) très facilement accessibles en voiture.

    Vilamoura n’a pas grand-chose à voir avec les autres villes portugaises : le charme typique portugais y a maintenant laissé place à la perfection absolue car c’est ce que les millionnaires veulent lorsqu’ils viennent accoster leur yacht de plusieurs millions de dollars au port de plaisance. Ce guide offrira une présentation de Vilamoura pour les visiteurs intéressés de visiter cet endroit absolument fascinant.

    Vilamoura est une destination de vacances des plus incroyables ayant à offrir certains des aménagements touristiques les plus luxueux de l’Algarve. Le quartier du port de plaisance est l’atout principal de cette ville : il est entretenu à la perfection et rempli d’une variété de restaurants tous aussi excellents les uns que les autres et de bars huppés.

    La plage de Vilamoura est tout simplement splendide, avec du sable doré d’une grande douceur et des eaux cristallines d’une grande propreté (même si plutôt froides, même au plus haut de l’été). En s’aventurant un peu dans les terres, 5 parcours de golf sont disséminés afin de garantir à ses visiteurs que c’est la meilleure destination pour des vacances passées à golfer. De nombreuses excursions à la journée sont également disponibles au départ de Vilamoura afin de vous emmener vers les villes voisines ou vers les parcs d’attractions du centre de l’Algarve. Il y a somme toute énormément à faire et à voir à Vilamoura.

    Vilamoura est parfaite pour ceux à la recherche d’une destination de vacances élégante et raffinée, et donc bien entendu pour ceux prêts à payer un petit extra pour bénéficier d’un tel privilège. Cette ville est idéale pour des vacances en famille car il y a de nombreux hôtels merveilleusement bien équipés pour les accueillir et que les enfants seront les bienvenus dans tous les restaurants, boutiques et cafés de la ville.

    Certains visiteurs pourront trouver que Vilamoura ne possède rien du charme et du caractère des autres villes portugaises car, à part les petites ruines romaines, aucun lieu ou attraction historique ne s’y trouve. Vilamoura n’attire pas (et ne veut absolument pas à attirer) les groupes de personnes souhaitant célébrer un enterrement de vie de jeune fille (ou de garçon) ou à la recherche de saoulades à bas prix.

    Vilamoura et l’Algarve ont en général des étés longs et chauds ainsi que des automnes et printemps secs et tièdes. Les mois d’hiver sont doux mais la météo peut être très imprévisible, avec généralement un nombre de jours de pluie et de soleil se valant. La pic de la saison touristique est de juin à août : les plages sont alors absolument remplies et tous les hôtels complets. Réservez donc toujours vos vols et vos hôtels largement en avance si vous avez prévu de passer vos vacances d’été dans le sud du Portugal.

    (Source:  http://www.algarve-tourist.com/algarve-fr/vilamoura-algarve-portugal-fr.html)                             

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    12 commentaires
  • Lisboa - "Museu da Electricidade" à l'heure bleue.

    Le bâtiment qui abrite le Musée de l’électricité présente l’évolution des énergies au fil du temps. En outre, ses locaux accueillent un centre culturel fondé sur le concept d’un Musée des Sciences et de Archéologie industrielle, où les expositions thématiques et expérimentales côtoient les manifestations culturelles et événementielles, voire entrepreneuriales, de tout ordre. Il se situe dans l’arrondissement de Belém sur des terrains que la ville a conquis au Tage à la fin du XIXe, un quartier touristique qui regroupe certains des plus importants monuments historiques de Lisbonne.
    C’est en 1990 que le Musée de l’électricité y a vu le jour. Dix ans plus tard, les bâtiments et les équipements qui l’intègrent ont été soumis à de nouveaux aménagements. Si bien qu’il a rouvert ses portes au public en 2006, non seulement restauré mais proposant aussi une nouvelle approche et d’autres offres muséologiques. Une exposition permanente explique le fonctionnement de cette ancienne centrale à travers les appareils originaux qui la faisait tourner, ainsi que le cadre de travail au sein de cette unité de production électrique. Des expositions temporaires (peinture, sculpture, photo, etc.) et des espaces didactiques, y compris ludiques, misent sur la question des énergies où interviennent des jeux pédagogiques, les présentations d’énergie solaire à l’extérieur, les pièces de théâtre, les concerts, les conférences, etc.

    Le Musée de l’électricité appartient aux biens et à la structure de la Fundação EDP, fondation qui intègre le groupe EDP - Energias de Portugal, SA.


    14 commentaires
  • Porto Seguro - Capoeira dans la rue.

    La capoeira est un art martial afro-brésilien qui puiserait ses racines dans les méthodes de combat et les danses des peuples africains du temps de l'esclavage au Brésil. Elle se distingue des autres arts martiaux par son côté ludique et souvent acrobatique. Les pieds sont très largement mis à contribution durant le combat bien que d'autres parties du corps puissent être employées telles que, principalement, les mains, la tête, les genoux et les coudes. Les « joueurs » peuvent prendre position en appui ou en équilibre sur les mains pour effectuer des coups de pieds ou des acrobaties. De formes diverses, la capoeira est jouée et/ou lutée à différents niveaux du sol et à différentes vitesses, accompagnée le plus souvent par des instruments, des chants et des frappements de mains. (Source Wikipédia)


    18 commentaires
  • Tolède - Un damasquineur pratiquant son Art.

    Le damasquinage (de damaschino, mot italien dérivé de Damas) est une technique de décoration, qui consiste à enchâsser un fil de cuivre, d'or ou d'argent, sur une surface métallique, généralement en fer ou en acier, afin de créer différents motifs décoratifs et ornementaux. Le résultat de cette incrustation est appelée une damasquinure et l'artisan réalisant ces incrustations est un damasquineur. Ce type de décoration est très courant dans l'art médiéval.

    Le dessin, une fois arrêté à la pointe ou à l'eau-forte, est creusé à bords vifs. La surface que l'on veut damasquiner est donc préalablement ciselée puis, dans le profil ainsi créé, on introduit un fil en le martelant du centre vers les bords de telle manière que ces derniers se rabaissent sur lui et l'enchâssent. La pièce est terminée avec une lime douce et polie.

    Les Arabes en ont fait la meilleure application à la décoration d'armes (notamment les fusils et les harnachements utilisés dans les Fantasia) exportées dans tout le monde occidental. Aujourd'hui encore, cet artisanat perdure (par exemple à Meknès).

    Cet art a été très pratiqué dans l'Antiquité tardive en Gaule et à l'époque mérovingienne.

    Jean-Baptiste Dubos écrivait

    « Il y avoit alors dans les Gaules six atteliers où l'on forgeoit et fabriquoit toutes sortes d'armes et de machines de guerre. Dans trois autres on travailloit en damasquineure. Cet art qui est aujourd'hui de peu d'usage, étoit alors en grande vogue, soit pour orner les armes, principalement les défensives, dont tout le monde, jusqu'au simple soldat, se couvroit, soit pour embellir les vases et les ustenciles de cuivre ou d'argent destinés au service domestique. »

    L'incrustation d'or et d'argent a été pratiqué dès l'antiquité dans le bronze, en particulier dans l'art chinois à partir de la période des Royaumes combattants afin de transposer dans le métal les effets graphiques que proposait l'art de la laque, en vogue à cette époque.

    (Source Wikipédia)

    Enregistrer

    Enregistrer


    17 commentaires
  • Port de Tolbiac - Paris 13 ème.

    Le port de Tolbiac est une voie située dans le quartier de la Gare du 13e arrondissement de Paris.
    Ancienne partie du port de la Gare, cet espace compris entre les ponts de Tolbiac et National en contrebas du quai Panhard-et-Levassor, est renommé en 1905 du nom de Tolbiac en raison de la proximité de la rue de Tolbiac. C'est à cet endroit qu'étaient débarquées les céréales des Grands Moulins de Paris.

    Enregistrer


    16 commentaires
  • Fazenda Mãe Tereza - Santa Cruz Cabralia (Brésil)

    La "Fazenda Mãe Tereza" est  une structure de loisirs complète, le parc offre une variété d'options d'écotourisme et de divertissement, y compris: terrains de sport, basket, volley-ball et  football; un lac avec des  kayaks; tyrolienne; Rivièreavec  bain de boue et la pêche; Slackline et une zone de forêt  étonnante, préservée avec des options d'équitation, un petit train (avec visite panoramique de la ferme) et des sentiers de découverte guidés par des guides locaux.

     La "Fazenda Mãe Tereza" est sans doute une excellente option pour le tourisme à Santa Cruz Cabrália, où les touristes brésiliens et étrangers peuvent admirer la riche faune et la flore des forêts de l'Atlantique, ainsi que de nombreuses attractions écologiques. Les visiteurs sont accueillis avec de la musique et la gastronomie, profiter d'un délicieux barbecue à la mode uruguayen, avec garniture, des salades et des fruits.

    La "Fazenda Mae Tereza" est située sur les rives de la rivière Camurugi, dix minutes de navigation depuis le port de Santa Cruz Cabrália et trois minutes par la route, à partir du centre-ville (2 km de chaussée).


    17 commentaires
  • Crécy-la-Chapelle est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France.

    Ses habitants sont appelés les Créçois.

    La commune de Crécy-la-Chapelle est née le 1er octobre 1972 de la fusion entre les anciennes communes de Crécy-en-Brie et de la Chapelle-sur-Crécy.

    Crécy aurait été habitée dès l'époque néolithique. Crécy faisait partie autrefois de la Brie champenoise, de la généralité de Paris, du diocèse de la subdélégation et du grenier à sel de Meaux

    Crécy est d'origine gauloise comme le démontre la découverte, en 1842, d'un hypogéeceltique, puis d'un second en 1887. Crécy aurait été fondé en 930 av. J.-C. par le duc d'Hibros venu en Gaule à la tête de 2 000 Sicambriens. La rive gauche est le berceau du village, mais très vite il s'installe sur un petit îlot sous la protection du château seigneurial.

    Après que Jules César eut soumis la contrée, le village passe aux mains des rois de France sous Mérovée. En 277 après la conquête romaine, Aurélien passe par Crécy plusieurs fois en utilisant la grande voie romaine qui relie Senlis à Troyes. En 861, les Normands pillent, saccagent et brulent Crécy, Meaux, Melun et toute la région. Le château fut épargné en raison de sa forte défense. Couilly appartient à la châtellenie des seigneurs de Crécy-en-Brie jusqu'au XVIIIe siècle3. Vers le Xe siècle, la terre fut donnée aux Bouchard, seigneurs de Melun, ancêtres des Montmorency2.

    C'est à partir des IXe et Xe siècles que fut édifiée la première forteresse. Isabelle, comtesse de Crécy, apporta la ville en dot à Guy le Rouge, comte de Rochefort. Guy et son fils Hugues de Crécy se joignant aux ennemis du roi Philippe Ier de France dotèrent Crécy d'une redoutable défense.
    Comme c'était sa dernière possession, il fit grandir le village qui devint ville et l'a entouré d'un fossé alimenté par l'eau du Morin. Outre le château, il fit construire un formidable rempart double, flanqué de 99 tours, dont certaines existent toujours. Quatre portes voutées avec pont-levis permettaient d'y entrer : la porte de Meaux, la porte de la Chapelle, la porte de Dame Gilles et la porte Marchande qui a été supprimée au XVIIe siècle. La rébellion étant finalement matée par Louis VI, celui-ci confisque ses terres de Hugues de Crécy qui se retire alors dans un cloître où il termine ses jours. À sa mort, sa sœur Luciane, mariée à Guichard II de Beaujeu, hérite de ses biens, reprenant ainsi les terres de Crécy. Crécy passe ensuite aux mains de leur fils Humbert III de Beaujeu qui partit pour la Terre sainte

    Enregistrer


    17 commentaires
  • Pont de chemin de fer à Pontedeume, Galicie, Espagne.

    Puentedeume (en galicien et officiellement Pontedeume)  est une municipalité côtière située dans la province de La Corogne, en Espagne. Elle est situé entre les communes de Miño, Cabañas, Capela, Villarmayor et Monfero, à mi-chemin entre La Corogne et Ferrol.
    Le village a été fondé  "ex novo" par la charte de la ville par Alfonso X en 1270.
    L'emblème de la ville est la rivière Eume qui la traverse et se jette dans l'océan Atlantique. À cet endroit commence la rivière, dans cette zone se produisent de fortes et basses marées.
    Les fêtes des saints patrons ont lieu en Septembre, le 8 étant la fête de Notre-Dame des vertus et le 10 St. Nicolas de Tolentino, patronne et co-patron de la ville, Santiago étant le Saint patron.

    Enregistrer


    15 commentaires
  • Hydra  (Grèce) - Le port de Kamini.

    Le village de pêche traditionnel et pittoresque de Kaminia (Kilns) est situé à l'ouest du port d'Hydra le long de la route côtière. Son nom provient probablement de potiers Sifnos qui ont travaillé dans cette région d'Hydra. Ici, vous trouverez l'église paroissiale de Saint-Jean-Baptiste, le manoir qui sert maintenant de maison de repos pour personnes âgées, les ruines du manoir Ghikas et le magnifique manoir Mavromatis rouge-jaune dans le port de Kamini. Vous ne trouverez pas de magasins touristiques, mais il y a trois tavernes, deux restaurants, un bar de plage et un petit magasin d'épicerie et de fournitures de base.

    Les maisons s'étagent de la côte vers le haut du mont Eros. Vers le fond de Kamini, vous verrez les ruines majestueuses du manoir Ghikas et de la maison de soins infirmiers pour personnes âgées.

    Kamini est divisé en deux sections, Megalo (Big) et Mikro (Little) Kamini

    Megalo Kamini comprend la zone autour du port du village. Ici, vous trouverez une cour de bateau utilisée par les habitants pour réparer et stocker leurs bateaux en hiver et au printemps. Les marins d'Hydra ont utilisé cette zone à cette fin pendant trois cents ans. Tous les ans, le vendredi saint, les Hydriots observent la coutume d'immerger l'épitaphe dans l'eau de mer comme une bénédiction pour les marins de l'île pour les aider dans leurs voyages.

    Mikro Kamini est situé à l'ouest le long de la route de la côte et comprend une belle plage de galets. Une grande structure en pierre de forteresse à l'arrière de la plage, récemment rénovée et qui abrite aujourd'hui le restaurant Castello et le bar de la plage,  certains pensent que c'était l'ancien arsenal de l'île; D'autres soutiennent que c'était une presse à l'huile.

    Enregistrer


    20 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique