• La Chapelle des Marins - Saint-Valery-sur-Somme.

    La chapelle des Marins sous un ciel gris.

    La Chapelle Des Marins ou Chapelle Saint-Valery fut édifiée à la mémoire du saint patron de la ville en 622 sur le site attribué comme premier ermitage au Moine Gualaric, qui fut plus tard canonisé et qui donna son nom à la ville. Saint-Blimont, un de ses plus fidèles disciples fit bâtir une chapelle pour abriter sa dépouille à l’endroit même où il avait l’habitude de se recueillir. Profanée pendant la Révolution, la chapelle est alors convertie en salpêtrerie puis sera rendue au culte au lendemain du concordat.
    En 1878, son état de délabrement est tel que l’abbé Caron, curé Historien de Saint- Valery-sur-Somme de 1872 à 1893 fit appel aux notables et aux matelots. Grâce à leur générosité la chapelle que nous connaissons actuellement fut édifiée. De style néogothique, respectant la tradition des murs en damiers de pierre blanche et de silex, la chapelle Saint-Valery dite des Marins fut inaugurée en 1880. Á l’intérieur on trouve un remarquable tympan sculpté en plein bois. Les vitraux racontent des épisodes de la vie de Saint Valery. De nombreux ex-voto sont présents sur ses murs ou accrochés en l’air, de nombreux marins ayant reconstitué des bateaux en remerciement de leur avoir évité le péril.

    Á proximité de la Chapelle, se trouve la fontaine miraculeuse, dite de la Fidélité, réputée miraculeuse, en mémoire du moine Waleric, devenu Saint Valery, qui l’aurait utilisée pour guérir les yeux. Elle a été réaménagée avec soins et entièrement restauré en 2013.

    La chapelle des marins et ses graffitis, Les amoureux de la Baie de Somme connaissent bien la chapelle des marins de Saint Valery-sur-Somme. dédiée à la Vierge Marie.  Située sur les hauteurs du Cap Hornu, elle offre une vue grandiose sur la Baie.  Jusqu’aux années 50, les jeunes couples se prêtaient serment de fidélité sur ce lieu et allait graver leurs cœurs sur les murs de la chapelle. 

    Le point de vue sur la Baie de Somme depuis la chapelle est certainement l’un des plus beaux qui soit. La chapelle est accessible depuis le quartier de l’Abbaye mais aussi depuis le Cap Hornu ou la plage de Saint-Valery-sur-Somme. Selon le trajet emprunté, de petits chemins bucoliques ou d’authentiques ruelles ornées de fermettes caractéristiques vous permettront d’accéder à ce panorama à couper le souffle : les 7200 hectares de l’estuaire s’offrent alors à vous comme un poster dont on ne distingue pas les contours…

    Enregistrer


    26 commentaires
  • Carnaval de Venise

     

    Le carnaval de Venise est une fête traditionnelle italienne remontant au Moyen âge. Les couleurs, les formes, les costumes et les masques sont au rendez-vous. Il attire des foules considérables venues du monde entier. Il commence 10 jours avant le Mercredi des Cendres et se poursuit jusqu'au Mardi Gras. Il a lieu du 18 au 28 février en 2017

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    21 commentaires
  • Les "Menhirs pour la paix" -  La Corogne (A Coruña)

     Les "Menhirs pour la paix" situés au "Campo da Rata" à la Corogne (A Coruña) est un ensemble de pierres dressées, réalisée par le sculpteur galicien Manolo Paz. Chacun des douze menhirs a  une fenêtre ouverte en son centre.

    "O Campo da Rata" Le Domaine du Rat est une parcelle de terrain située dans la ville de La Corogne, à proximité du quartier Adormideiras, près de la Tour d'Hercule. En 2001 a été inauguré un monument sur le site en hommage aux victimes de la répression franquiste, conçu par Isaac Diaz Pardo


    20 commentaires
  • Muxia - Le sanctuaire de la "Virxe da Barca"

    Le sanctuaire de la "Virxe da Barca" (Sanctuaire de la Vierge de la barque), est une église catholique située à Muxia à l’ouest de la Galice, à la pointe de la péninsule et face à la mer. Ses rites religieux, son architecture et ses retables en font l'un des plus représentatifs et emblématiques de la "Costa da Morte". Il est associé au pélerinage de Saint Jacques de Compostelle.

    L'église a été en grande partie détruite à la suite d'un incendie causé par un éclair le 25 décembre 2013.

     La tradition raconte que la Vierge Marie, accompagnée de rameurs angéliques, est arrivée en barque jusqu’à ce promontoire rocheux, sans cesse fouetté par les vagues de l’océan Atlantique, pour encourager l’apôtre Jacques le Majeur, qui prêchait la parole de Dieu sans succès en Galice. La barque dans laquelle voyagea la Vierge serait la célèbre « pierre oscillante » –pedra de abalar–, que les dévots tentent de mouvoir. S’ils y arrivent, la Vierge interfèrera en leur faveur auprès de Dieu. La « pierre des reins» –pedra dos cadrís–, qui guérit ceux qui souffrent de douleurs rhumatismales ou rénales. Pour guérir les malades doivent passer neuf fois en dessous.

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    16 commentaires
  • O Grove - "Chalanas" dans le port. (Galice)

    EL Grove (O Grove, en galicien et officiellement) est une municipalité et une péninsule située dans la partie ouest de la région de Salnés (Pontevedra), à l'entrée de la Ria de Arosa, dans le nord-ouest Espagne. Ses habitants sont les "groveiro" ou "grovense" bien qu'ils soient  plus populairement connu sous le nom "mecos".

    Un "chalana" est un petit bateau avec une poupe rectangulaire, l'avant est triangulaire et le fond plat, sans quille,  il peut emporter une ou deux personnes. Une autre caractéristique est l'absence de gouvernail. Habituellement manipulé à la rame, ce qui fait qu'il ne se dirige sans aucun problème aussi longtemps que les conditions météorologiques sont bonnes (le manque de quille le rend réellement peu manoeuvrable sur une mer déchaînée)

    La fonction du "chalana" est avant tout de servir de canot pour accéder de la jetée au bateau de pêche ou du bateau au quai. Il permet le transport de la pêche, de l'équipement des marins dans un et dans un l'autre sens. Cette fonction est particulièrement nécessaire lorsque la profondeur du port ne permet pas d'approcher directement pour les plus grands bateaux ou quand il doit rester, pour une raison quelconque à une certaine distance du bord.

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    17 commentaires
  • Illuminations de Nöel Rua Augusta à Lisbonne.

    Je vous souhaite à tous un joyeux Nöel. Je serai de retour dès lundi.

    Enregistrer


    27 commentaires
  • Portugal - (Algarve) abattage traditionnel du cochon.

    Une des traditions en Algarve (Portugal) est d'abattre le cochon avant noël . C'est un rituel qui depuis des années, se perpétue de génération en génération. L'abattage du cochon a lieu avant Nöel, à partir du 8 décembre) qui correspond au jour de la fête religieuse « Imaculada Conceição ». C'est un jour de fête où les voisins, amis et membres de la famille se réunissent pour passer un jour agréable tous ensemble autour d’une bonne table et musique.

    Enregistrer

    Enregistrer


    27 commentaires
  • Santiago de Cacem - Le "moinho da Quintinha" Santiago de Cacem (Portuga) - Moulin à vent.

    Le "moinho da Quintinha" conserve ses caractéristiques d'origine et vous permet d'observer le processus traditionnel de la mouture des céréales. Un meunier y enseigne son art aux plus jeunes. Ceci est actuellement l'un des seuls Moulins-école dans le pays.

     


    26 commentaires
  • Hydra est l'une des îles du Golfe Saronique et se trouve près d'Athènes. Elle est considérée comme la plus cosmopolite, et de nombreuses personnalités de Grèce et de l'étranger ont leurs propres maisons ici, ou passent leurs vacances sur cette belle île. Même si elle a une vie nocturne active, elle reste tranquille puisque les voitures et les deux-roues ne sont pas autorisés sur l’île.

    Les habitants d’Hydra vivent en grande partie du tourisme, mais il y a aussi des pêcheurs et des agriculteurs sur l'île. Hydra abrite également un grand nombre d'artistes, et beaucoup d'étrangers se sont installés sur l'île. Parce qu'elle est si proche d'Athènes, de nombreux insulaires partent travailler dans la capitale pendant l'hiver.


    25 commentaires
  • Golegã - Portugal # 60

    Chaque année, depuis le XVIIIe siècle, dans le petit village de Golegã se tient, à l’époque de la Saint Martin et pendant une semaine, un rassemblement unique au monde à l’occasion de sa foire agricole. A Golega, il n'y a pas que les chevaux, c'est aussi la fête de la châtaigne.

     L’origine de cette Foire du cheval, autrefois appelée Feira de São Martinho (Foire de la Saint Martin) remonte au XVIIIe siècle et son objectif était de promouvoir le commerce de produits agricoles de la région très fertile de Golegã .  (voir la première série ICI)


    21 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique